Historique du collège Jean Monnet

HISTORIQUE DU COLLÈGE

1960 Création provisoire d’un cours complémentaire (6ème) à l’école des garçons de St Jorioz.

1965 Le département finance un groupe scolaire de 7 classes de la 6ème à la 3ème (environ 150 élèves).

1966 La classe de fin d’études de l’école des garçons de St Jorioz est transformée en 6ème et 5ème de transition.

1969 Acte de municipalisation permettant la création d’une école mixte avec une direction distincte pour les écoles maternelle, élémentaire et le C.E.G..

1970 Création officielle du CEG municipal le 1er décembre. Les locaux manquent, …des préfabriqués sont installés dans la cour.

1975 Le Conseil Municipal obtient la nationalisation du C.E.G.. Les locaux restent propriété de la commune.

1976 Départ des locaux de l’École élémentaire et installation du nouveau collège 400 sur le site actuel.

1981 Extension du collège : 8 nouvelles classes + 3 salles de sciences, 1 atelier industriel, agrandissement de la salle polyvalente (réfectoire) et création d’un préau.

1982 La capacité passe à 600 élèves. Création du bâtiment B et ouverture du C.D.I..

1983 Construction du gymnase et d’une salle audiovisuelle.

1988 Le collège prend le nom de Jean Monnet (5 novembre). Une plaque commémorative est dévoilée, ainsi qu’une autre à la mémoire de Mme Coutin, pour le legs du terrain à la commune en échange d’une bourse annuelle à attribuer à un jeune méritant. 1988 fut « année européenne » en l’honneur du centenaire de la naissance de Jean Monnet.

1989-90 Rénovation des salles de ½ pension et du bâtiment A.

2000-2005 Création du bâtiment C (hall d’entrée, administration, CDI, salle Europe, salle des professeurs), et rénovation des bâtiments A et B (2003-2005). Mise en réseau complète de l’établissement.

QUI ETAIT JEAN MONNET ?

1888 Naissance à Cognac.

1914-1918 Crée le bureau de ravitaillement des Alliés.

1919 Secrétaire Général Adjoint de la Société des Nations.

1940-1943 Rejoint le général De Gaulle à Londres, puis participe au Victory program à Washington. Membre du Comité Français de Libération Nationale à Alger (1943) et auteur d’un plan de modernisation de l’économie française (1945).

1946 Le général De Gaulle le charge de mettre en place le Commissariat au Plan pour la reconstruction du pays.

1950 Participe à la conception du plan Schuman (C.E.C.A.) et devient le président de la haute autorité qui met en place ce marché commun du charbon et de l’acier. Il devient le président de la C.E.C.A. de 1952 à 1955.

1955 Création du Comité d’Action pour les Etats-Unis d’Europe qui joue un rôle déterminant en préparant le traité de Rome, l’élargissement de la Communauté aux 6 états fondateurs, l’Union monétaire.

1979 Décès à 91 ans

1988 Transfert de ses cendres au Panthéon.